La Fresque

La Fresque

Le vendredi 14 octobre 2016, les 19 élèves en option théâtre au lycée Henri Laurens ont assisté à la représentation du dernier spectacle d’Angelin Preljocaj à la Comédie de Valence.

Morceaux choisis parmi les critiques des élèves  :

Angelin Preljocaj : « Je répète souvent aux danseurs : Ne montrez pas, faites » Sandy

Sa passion est née en regardant une photo du danseur russe Noureev intitulé « Transfiguré par la Danse ». Zachary

Il a dû se battre contre sa famille et contre le regard des autres quand il a décidé de faire de la danse. Elisia

« J’ai suivi ma camarade à son cours de danse, vêtu de mon kimono de judo et d’un tee-shirt » Claudia

C’est un chorégraphe français incontournable, qui est connu dans le monde entier.
Il aime l’art, la littérature et les mélanges culturels. Mélissa

Il s’associe souvent à d’autres artistes afin de se ressourcer et d’inventer des formes nouvelles. Claudia

«  La meilleure façon de nourrir la danse, c’est par l’extérieur. Il ne faut pas entrer dans une sorte d’auto-nutrition  » Sarah

Il utilise les nouvelles technologies sur scène comme par exemple des images de synthèse. Daphné

En 1997, il a gagné une Victoire de la musique pour son spectacle « Roméo et Juliette  » Il a revisité l’œuvre de Shakespeare en la situant dans le contexte des régimes totalitaires des pays de l’Est. Mélodie

A propos de La Fresque, il a dit : « J’ai retrouvé un émerveillement propre à l’enfance  » Marie

Il a choisi de parler du lien entre le réel et le virtuel : « Aujourd’hui, il y a toute une génération de jeunes qui sont confrontés à ce qu’on appelle les réseaux virtuels. Quand on voit les gamins qui cherchent des Pokémons dans la rue, il n’y a rien d’aberrant à dire qu’un homme rentre dans une image pour aller voir une jeune femme dont il est tombé amoureux  » Mélissa

Les costumes, conçus par le couturier Azzedine Alaïa, donnent aux danseurs un effet de grâce, de rapidité ou de légèreté. Mélissa